Visites des églises du Val de Sully

Cet été, empruntez les chemins du patrimoine en Val de Sully !

Églises romanes ou néo-gothiques, vitraux historiés ou abstraits, tableaux de maîtres et trésors insoupçonnés : cette année, le Belvédère met à l’honneur le patrimoine religieux des dix-neuf communes du Val de Sully.
Au-delà des fleurons que sont l’oratoire de Germigny-des-Prés et l’abbaye de Fleury, ce temps fort vise à révéler ce patrimoine, et à donner aux visiteurs les clés pour le comprendre. Car comprendre, c’est aussi prendre conscience de la nécessité de protéger.

Dans le cadre de l’exposition Patrimoine religieux en Val de Sully au Belvédère ( 3 juillet 2021 – 9 janvier 2022).

Tarif plein : 3€

Tarif réduit : 1,50€ (-18 ans, étudiants)

Réservation recommandée (jauge limitée en fonction du contexte sanitaire) au 02 34 52 02 45 ou par mail à belvedere@valdesully.fr

Réservez votre visite d'église

Rendez-vous devant l'église

Laissez-vous guider !

les_bordes1
  • Cerdon. Église Sainte-Marguerite.

Ancienne dépendance de l’abbaye de Fleury, l’église de Cerdon renferme deux tableaux de maîtres italiens.

Vendredi 16 juillet et jeudi 4 novembre, 15h30.

 

  • Isdes. Église Notre-Dame de l’Assomption.

Avec son pittoresque caquetoire, cette église romane forme l’écrin d’un décor témoin de 900 ans d’art sacré.

Jeudi 22 juillet, 15h30.

 

  • Saint-Père-sur-Loire. Église Saint-Pierre.

Rare édifice religieux issu de la Reconstruction, l’église est couverte d’une grandiose charpente en bois d’iroko.

Vendredi 23 juillet, 15h30.

 

  • Dampierre en Burly. Église Saint-Pierre.

Dans ce sanctuaire néogothique, un tableau flamand nous fait entrer dans l’intimité d’une cuisine du XVIIe siècle.

Jeudi 29 juillet, 15h30.

 

  • Saint-Florent-le-Jeune. Église Saint-Sébastien.

Œuvre de l’architecte Farcinade, cette église (1901) abrite d’éclatants vitraux des ateliers Lorin, à Chartres.

Vendredi 30 juillet, 15h30.

 

  • Viglain. Église Saint-André.

Cette église romane était dédiée à saint Sylvain, comme l’atteste sa vénérable cloche (1403).

Jeudi 5 août, 16h.

 

  • Neuvy-en-Sullias. Église Saint-Jean-Baptiste.

Sous les voûtes de l’entrepreneur Heurtault, cette église néogothique abrite de belles statues sulpiciennes.

Vendredi 6 août, 15h30.

 

  • Guilly. Église Saint-Martin.

Fondation des moines de Saint- Benoît, cette église à caquetoire abrite une émouvante Vierge à l’Enfant (XIVe).

Jeudi 12 août, 15h30.

 

  • Sully-sur-Loire. Collégiale Saint-Ythier.

Rebâtie par le duc de Sully, la collégiale renferme deux exceptionnelles verrières de maîtres orléanais (XVIe).

Vendredi 13 août, 15h30.

 

  • Bonnée. Église Saint-Martin.

Dédiée à l’ancien évêque de Tours, l’église célèbre aussi saint Antoine, objet d’une dévotion locale.

Jeudi 19 août, 15h.

 

  • Les Bordes. Église Saint-Martin.

Bâtie sous le ministère du père Tizeau, cette église donne à voir saint Martin en peinture, en statue et en vitrail.

Jeudi 19 août, 16h30.

 

  • Vannes-sur-Cosson. Église Saint-Martin.

Au coeur d’un village solognot, la petite église rebâtie en 1578 évoque les temps troubles des guerres de Religion.

Vendredi 20 août, 15h30.

 

  • Bray-Saint-Aignan. Église Saint-Jacques (Bray-en-Val). Église Saint-Aignan (Saint-Aignan-des-Gués).

Ces deux églises sont parées de vitraux contemporains issus des ateliers de Saint Benoît sur Loire.

Vendredi 27 août, 15h (Bray-en-Val) et 16h30 (Saint- Aignan-des-Gués).

 

  • Saint-Aignan-le-Jaillard. Église Saint-Nicolas.

À l’ombre d’un prieuré dépendant de Fleury, cette vieille église dédiée au patron des bateliers renferme aussi un beau saint Roch (XVIIe).

Jeudi 28 octobre, 15h.

 

  • Lion-en-Sullias. Église Saint-Étienne.

En partie romane, cette église recèle un ravissant portail (XIIe) que dissimule un caquetoire (XVIIe) des plus pittoresques.

Jeudi 28 octobre, 16h30.

 

  • Villemurlin. Église Saint-Pierre.

Rescapée des reconstructions du XIXe siècle, cette modeste église (XIIe) renferme une intéressante Vision de sainte Thérèse d’Avila.

Vendredi 29 octobre, 15h30.

 

  • Ouzouer-sur-Loire. Église Saint-Martin.

Marquée par la guerre franco-prussienne (1870-1871), cette église néogothique abrite des vitraux représentant les douze apôtres.

Vendredi 5 novembre, 15h30.